COllectif de Frolois pour le Haut Débit

10 février 2018

FERMETURE FORUM-AVIS.FR

Dans la colonne "liens", dans la partie gauche du blog, nous avions présenté le FORUM-AVIS.FR ; ce lien a été retiré, le forum n'étant plus actif en raison d'un manque de disponibilité de son administrateur ; administrateur habitant d'HOUDELMONT, commune faisant partie des 67 communes prioritaires pour la fibre !!!!

Nous espérons qu'il nous tiendra au courant de l'avancée des travaux.

Posté par COF HD à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


08 février 2018

ELUES POUR LE TRES HAUT DEBIT (Est Républicain) = la liste des communes prioritaires

Elues pour le très haut débit (ER)

Source : Est Républicain du 08.02.2018

Posté par COF HD à 19:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 février 2018

LE MAGAZINE DU DEPARTEMENT 54 : "900 km pour le haut débit"

Mag 71

Article à retrouver en page 12 du "Magazine du Département" N° 71 - Janvier 2018 = 

Découvrez le magazine n°71 du Département de Meurthe-et-Moselle

Autonomie, budget 2018, lutte contre les discriminations, actualités dans les territoires, agenda culturel...

http://meurthe-et-moselle.fr

 

Posté par COF HD à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 janvier 2018

VOEUX DU MAIRE A FROLOIS

 

vOEUX DU MAIRE 2018

Monsieur le Maire a confirmé que Frolois était la commune du Département qui comptait le plus grand nombre d'abonnés Ozone, qu'une amélioration était notable avec les nouvelles antennes, mais qu'il existait encore de nombreuses coupures.

FROLOIS n'aurait pas été retenu dans la liste des 67 premières communes prioritaires.

Demande du soutien d'Audrey Normand pour que le Conseil Départemental retienne FROLOIS comme commune prioritaire (pour la période de 2018 à 2020).

Posté par COF HD à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 janvier 2018

UN PROBLEME INTERNET : ALERTEZ L'ARCEP !

Un problème de réseau téléphonique, internet, postal ? Alertez l’Arcep !

09/01/2018

Depuis fin 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), met à disposition des particuliers ainsi que des entreprises et des collectivités, une plateforme en ligne qui permet de signaler les dysfonctionnements rencontrés avec les opérateurs/réseaux fixes, mobiles, internet et postaux. Explications.

© Fotolia.com

L’Arcep est notamment chargée du contrôle de la qualité du service rendu par les opérateurs ou encore du déploiement des réseaux de téléphonie et d’internet sur tout le territoire. L'Arcep fixe également les objectifs de qualité du service universel de La Poste.

Faire un signalement à l’Arcep, un processus très simple

Grace à sa plateforme dédiée utilisable depuis octobre 2017, vous pouvez, en quelques minutes, alerter l’Arcep sur les dysfonctionnements éventuels que vous rencontrez avec les opérateurs fixes, mobiles, internet et postaux. Cette procédure de signalement se déroule en trois étapes :

  1. Décrire qui je suis :

Tout d’abord il faut indiquer si vous êtes un particulier, un entreprise, ou une collectivité/un élus. Ces informations permettent à l’Arcep d’analyser au mieux votre situation pour ensuite vous apporter les conseils les plus adaptés à vos spécificités ;

  1. Décrire mon problème :

Lors de cette seconde étape vous devez répondre à plusieurs propositions qui permettent d’expliquer le problème auquel vous faites face. Vous avez la possibilité d’ajouter des commentaires libres à la fin de cette étape  ;

  1. Accéder aux conseils de l’Arcep :

Lors de cette dernière étape vous pouvez accéder aux fiches-conseils de l’Arcep et plus particulièrement à celles qui sont les plus pertinentes au regard de la description que vous avez faite de votre problème.

Lire aussi : Comment identifier la couverture mobile de sa région ? | Ondes électromagnétiques : vous pouvez faire mesurer votre exposition gratuitement

 

Signaler son problème à l’Arcep c’est participer à l’amélioration des services

Pour le particulier, l’entreprise ou la collectivité, alerter l’Arcep c’est tout d’abord la possibilité de bénéficier de conseils adaptés à sa situation. Mais c’est également un partage précieux d’expérience qui permet à l’État d’améliorer la régulation de ces marchés et d’inciter les opérateurs à améliorer leurs services et à développer leurs réseaux.

 

Attention, l’Arcep n’est pas chargée du règlement des litiges individuels entre utilisateurs et opérateurs. Pour obtenir des renseignements sur les aides dont vous pouvez bénéficier pour ce type de litige, vous pouvez notamment consulter le site de la DGCCRF.

Pour l’Arcep, ce recueil des alertes est essentiel puisqu’il permet de suivre en temps réel les difficultés rencontrées par les utilisateurs et d’identifier l’ampleur des dysfonctionnements. L’agence peut ainsi être plus efficace dans ses actions de régulation des opérateurs.

 

Source :

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/probleme-reseau-telephonie-internet-postal-alerte-arcep?xtor=ES-39-[BI_54_20180116]-20180116-[https://www.economie.gouv.fr/particuliers/probleme-reseau-telephonie-internet-postal-alerte-arcep]-279141@1992-20180116120000

 

Posté par COF HD à 16:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


15 janvier 2018

PANNE GENERALE

Résultat de recherche d'images pour "panne generale internet" 

Lundi 15 Janvier, depuis la fin de l après midi, PANNE GÉNÉRALE confirmée par Ozone, avec impossibilité de s'associer à un autre relais (perte adresse IP).

Abonnés du 54 touchés mais pas seulement (fin de citation).

Attendre la fin des réparations pour retrouver une connexion.

WAIT and SEE !

Posté par COF HD à 16:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 janvier 2018

XEUILLEY : DES TRAVAUX EN PERSPECTIVE POUR 2018 (L'Est Républicain)

Source : © L'Est Républicain, Mercredi le 10 Janvier 2018 / Nancy-sud / Xeuilley

des-travaux-en-perspective-pour-2018-1515519261

Xeuilley est inscrit prioritaire pour l'aménagement de la fibre optique.

 

En présence des habitants, des représentants officiels, Com'com Moselle et Madon, département, le maire François Peultier et son conseil municipal ont présenté des vœux pour 2018. Il a tracé le bilan des mois passés et annoncé pour 2018 plusieurs chantiers en vue. Tout d'abord la réfection de la voûte intérieure de l'église qui suit celle de la toiture l'an passé. Sont prévus aussi la réfection de la rue de l'Eglise, travaux auxquels seront associés les riverains afin de leur donner toutes les indications sur les conséquences à prévoir pour la circulation. Également des travaux à la salle polyvalente pour améliorer la consommation énergétique avec l'installation d'une climatisation réversible en espérant que cette solution permettra aussi de réduire les nuisances sonores dues aux fenêtres ouvertes pendant les fortes chaleurs. Le maire a remercié tous les partenaires financiers de ces projets. Une autre bonne nouvelle, il a annoncé que les rencontres avec le responsable de la région pour l'aménagement de la fibre optique laissent apparaître que Xeuilley est inscrit prioritaire pour une installation entre 2018 et 2020.

 

Posté par COF HD à 11:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

OZONE PRESENTE SES VOEUX

OZONE a présenté ses voeux par mail à ses abonnés, annonçant quelques nouveautés, mais qui manquent de précisions ; précisions demandées par mail à OZONE.

- "forfaits téléphonie fixe illimitée : passage de 50 à 70 destinations" : quelles sont ces nouvelles distinations ? (sur le site OZONE, il est toujours noté 50 destinations) ;

"une solution de secours en cas de panne" : quelle est-elle ?

En attente de réponse...

 

 

haut_Cin_Tim...

 

MEILLEURS VOEUX 2018 !

 

Chère Cliente, Cher Client,

Toute l'équipe Ozone vous présente ses meilleurs voeux 2018.
Nous vous souhaitons le meilleur pour cette nouvelle année.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire la vidéo.

 

 

IMAGE-LECTUR...

 

Besoin d'appeler plus de destinations internationales ?
En 2018, nous passons nos forfaits téléphonie fixe illimitée de 50 à 70 destinations, sans changement de tarif sur l'abonnement.

Besoin d'une offre professionnelle ?
Ozone propose désormais des offres dédiées aux professionnels et entreprises. 
Découvrez-les sur www.ozonepro.net


Besoin de plus de sécurité ?
En 2018, Ozone vous proposera des offres d'accès incluant une solution de secours en cas de panne.

Nous restons à votre écoute et vous 
souhaitons une agréable journée et vous donnons rendez-vous très bientôt pour de nouvelles expériences.

Cordialement,
L'équipe Ozone

 

Posté par COF HD à 11:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

22 décembre 2017

REPONSE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL SUR LA SITUATION DE FROLOIS

En réponse à notre dernier mail faisant état du bilan de notre connexion à un an de l'installation du MIMO, voici les informations reçues ce jour, de M. DRUON (Responsable du service Développement Numérique

DGA Territoires - Direction Infrastructures et Mobilité) :

"Nous suivons l'évolution de la qualité de service sur le réseau précisément car depuis l'installation du MIMO, les consommations augmentent encore plus.

Pour information, la consommation a doublé depuis 1 an et augmente encore.

Par rapport aux dysfonctionnements que vous constatez, plusieurs explications :

- Frolois est la commune de loin comportant le + d’abonnés en Meurthe et Moselle : près de 120. Nous vérifions s’il ne faudra pas ajouter un boitier de diffusion

- Or je viens de découvrir que 2 abonnés n’ont toujours pas migré ce qui occupe un boîtier au détriment des autres abonnés « parqués » sur les autres antennes. Je vais demander à Ozone d’envoyer un ultimatum. Nous nous étions accordés voici 1 an sur ce point.

- Compte tenu de l’augmentation de la consommation, la capacité de notre cœur de réseau vient d’être doublée cette semaine. C’était la cause de coupures et de baisses de débit. Les connexions ont dû s’améliorer depuis 3 jours."

 

 

 

Posté par COF HD à 16:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 décembre 2017

AMENAGEMENT NUMERIQUE (Caisse des Dépots)

Aménagement numérique - A Cahors, Edouard Philippe entend mobiliser toutes les technologies au service des zones peu denses

 

Présentation à Cahors par Edouard Philippe, Premier ministre, du plan d'aménagement numérique des territoires© @CGET_gouv | Présentation à Cahors par Edouard Philippe, Premier ministre, du plan d'aménagement numérique des territoires

Après plusieurs mois de négociations avec les opérateurs et les collectivités, Edouard Philippe a évoqué ce 14 décembre à Cahors, en prélude à la Conférence nationale des territoires (CNT), les premières mesures concrètes en faveur de l'accélération du plan France THD. Le Premier ministre n'a pas vraiment dévié des tendances qui se dégageaient ces derniers jours : les opérateurs ont consenti à prendre des engagements contraignants pour leurs déploiements de fibre optique, mais aucun consensus n'apparaît encore clairement sur le mobile. Avec un point d'interrogation : fibre optique pour tous ou très haut débit par tous les moyens ?

On connaît désormais la forme que prendra le nouveau partenariat entre l'Etat, les collectivités et les opérateurs en matière de déploiement du très haut débit sur les territoires. Le gouvernement souhaite s'appuyer sur l'article L33-13 du code des postes et des communications électroniques, que la future loi Logement viendrait renforcer, pour inviter les opérateurs à prendre des engagements contraignants, assortis de sanctions potentielles, sur leurs déploiements de fibre optique dans la zone d'initiative privée moyennement dense (ou zone AMII). L'objectif est de garantir que, en 2020, l'ensemble des locaux de cette zone aura reçu la fibre optique. Edouard Philippe n'a toutefois rien dit du partage de cette zone entre les opérateurs, alors que la concurrence entre ceux-ci va bon train.

Les opérateurs mettent un pied en zone RIP

La procédure AMII rénovée sera, d'une certaine manière, étendue à certaines communes de la zone d'initiative publique qui ne bénéficient pas de projets fermes de déploiement. Pour éviter que les communes les plus attractives de cette zone ne soient cannibalisées par l'investissement privé, ce seront les collectivités qui auront l'initiative. Elles pourront, entre janvier et avril 2018, entrer en dialogue avec les opérateurs sous forme d'un appel à manifestation d'engagements locaux (AMEL) portant sur les communes que ces collectivités auront choisies. Au second trimestre, l'Etat examinera les partenariats envisagés et se chargera ensuite d'en suivre la bonne exécution. En laissant l'initiative aux collectivités, le dispositif laisse entendre qu'il ne s'agit pas d'un démantèlement de la zone RIP. Lors de son intervention, Edouard Philippe a évoqué le cas du territoire de Belfort, qui a renoncé en février 2017 à son projet de RIP pour du déploiement d'initiative privée d'Orange. Du côté de l'Avicca, qui représente les collectivités investies dans le THD, c'est la sécurisation juridique de ces nouveaux types d'engagement qui pose encore question. "Appliquer l'article L33-13, c'est le socle de ma proposition de loi au Sénat", réagit Patrick Chaize, président de l'association, joint par Localtis après les annonces du Premier ministre. "La loi Logement, est-ce l'outil adéquat pour prendre une mesure aussi importante pour les réseaux de fibre optique ?"

Quelle place pour la fibre optique ?

Au-delà des procédures, c'est l'ambition qui interroge de nouveau. Depuis juin dernier, les déclarations penchent soit vers une vision modeste et pragmatique du THD, qui mise sur le 30Mb/s pour tous, soit vers des déclarations d'amour à la fibre optique, l'infrastructure la plus durable pour atteindre la société du Gigabit promue par la Commission européenne. A Cahors, Edouard Philippe a par exemple mentionné la montée en débit comme une solution à promouvoir, pour amener la fibre optique "au cœur du village" sans bouder le réseau de distribution cuivre. Un hommage qui donne raison à Orange, mais qui peut poser question alors que de plus en plus de RIP font le choix du 100% FttH, à l'image du département de l'Aude, qui a annoncé le 13 décembre vouloir fibrer l'ensemble des 128.000 foyers de son territoire.

Un guichet à 100 millions pour les technologies alternatives

Une annonce consistante de son intervention : le Premier ministre a évoqué la création pour 2019 d'un guichet "cohésion numérique des territoires" qui distribuera des coupons de 150 euros maximum à destination de ceux qui ne peuvent recourir qu'à la 4G ou le satellite pour atteindre le "bon haut débit" que le gouvernement appelle de ses vœux pour 2020. 100 millions d'euros sont annoncés pour le dispositif, sans que l'on sache quelle part du financement devra être assumée par les collectivités territoriales. En effet, certains territoires assurent déjà des financements pour les locaux devant s'équiper en antennes satellitaires. Qui plus est, "il ne faudrait pas que le transitoire devienne permanent", rappelle le sénateur Patrick Chaize dans la foulée de ces annonces, au sein desquelles les technologies alternatives à la fibre ont occupé une place de choix. Aux dires du Premier ministre, la France aura mis 60 ans à déployer son réseau électrique, quand le plan France THD devrait pouvoir donner son fruit après 20 ans d'effort. A la suite de ces annonces, on ne sait si l'objectif est de déployer la fibre optique comme infrastructure du siècle à venir, ou le très haut débit a minima pour permettre les usages basiques de l'internet. Le département de l'Aude, qui annonçait mercredi 13 décembre le lancement de son RIP avec Altitude Infrastructure, table sur une montée en débit du réseau cuivre pour 5.000 foyers, et le déploiement rapide d'une offre 4G fixe. Mais avec un horizon assumé : la fibre optique pour tous au bout du compte, dans une période ultérieure à 2022. Au niveau national, la question reste en suspens.

Le "deal" de la couverture mobile attendra
Sur le front de la couverture mobile, le Premier ministre a été moins disert. Deux points ont été confirmés : la définition de la zone blanche sera revisitée, pour prendre en compte tous les lieux de vie - habitations, pôles économiques, axes routiers. Sans la nommer explicitement, Edouard Philippe a décrit la technologie femtocell permettant d'amplifier les réseaux cellulaires à domicile comme une piste à développer. Le Premier ministre a aussi précisé que de nombreuses mesures de simplification seraient adoptées en faveur de l'installation rapide des pylônes de téléphonie mobile. Entre autres avancées, les maires pourraient accorder sans formalité de publicité des titres d’occupation du domaine public à destination de ces installations. Le délai imposé entre le dépôt du dossier d'information sur les ondes électromagnétiques et la demande d'autorisation d'urbanisme serait également supprimé. Pour autant, le point central n'aura été qu'effleuré : l'accord avec les opérateurs, qui permettra d'arrêter de nouvelles obligations de couverture emportant l'adhésion de toutes les parties. Sur ce point, un nouveau cycle de négociations semble encore à venir.

Télécharger

Lire aussi

Aménagement numérique - SFR jette l'éponge face aux collectivités, des défiances perdurent

Aménagement numérique - Une proposition de loi pour coordonner l'arrivée du très haut débit sur le territoire

Aménagement numérique - Le gouvernement publie les grandes lignes de sa feuille de route

Source : 



 

Posté par COF HD à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]