Fibre optique : des prévisions optimistes pour les zones rurales                                                      

 18/06/2018 à 17h22

S’il faut encore accélérer le rythme de déploiement de la fibre, les projections de couverture sont à nouveau au beau fixe dans les zones moins denses.

 Entre 2012 et 2017, la France est parvenue à déployer de la fibre de bout en bout pour 10,9 millions de locaux (foyers et entreprises). Le problème, c’est qu’il en reste 20 millions à rendre éligibles pour tenir l’objectif du Très Haut Débit pour tous d’ici 2022, conformément aux vœux du gouvernement. Il va donc falloir sacrément accélérer la cadence d’ici là et passer de 2,5 millions de lignes à plus de 4,5 construites par an. Est-ce possible ? Collectivités locales et industriels l’assurent comme nous avons pu le constater la semaine dernière lors de la présentation de l’Observatoire du Très Haut Débit auquel participaient la FIRIP (fédération des industriels des réseaux d’initiative publique), la Caisse des Dépôts, l’AVICCA (Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’Audiovisuel) et Idate Digiworld.